• Vincent

Ostéopathie et troubles de la thyroïde


Avez-vous des problèmes de la glande thyroïde? Voila comment vous y retrouver si vous soupçonnez que vos problèmes de fatigue / manque d’énergie sont reliés à un dysfonctionnement thyroïdien.

Les problèmes thyroïdiens sont fréquents en post-partum, en pré ménopause ou tout simplement à la suite d’une période de stress vécue sur une plus ou moins longue échéance particulièrement si vous avez des antécédents familiaux de maladie thyroïdienne.

Voici la liste des symptômes spécifiques du déficit thyroïdien.

Quand la sécrétion de la glande est en insuffisance, le métabolisme fonctionne au ralenti.

Vous pouvez ressentir:

  • frilosité (baisse de la température corporelle moyenne de 0,5C),

  • fatigue, lassitude, épuisement

  • perte de cheveux, ongles cassants

  • douleurs musculaires et raideurs articulaires. Les contractions musculaires sont moins efficaces rendant tout effort physique plus pénible

  • digestion lente avec sensation de gonflement après les repas même en mangeant peu, hypoglycémie et/ou diminution de l’appétit, constipation.

  • dérèglement ovarien peut survenir avec augmentation du SPM (syndrome prémenstruel) et des problèmes gynécologiques tels les fibromes utérins, l’endométriose, les troubles menstruels et l’infertilité.

  • peau sèche, ongles fragiles, cheveux cassants ou tombent plus abondamment.

  • voix rauque

  • une certaine lenteur intellectuelle

  • anxiété, irritabilité, « boule dans la gorge », dépression

==> La diversité des symptômes a longtemps rendu le diagnostic difficile. En médecine, on peut maintenant l’établir de façon plus précoce à l’aide d’un bilan sanguin qui mesure le taux de l’hormone TSH émise par l’hypophyse.

Demandez un bilan thyroïdien à votre médecin et demander d’en connaître le résultat. Le résultat de TSH dans votre analyse sanguine représente le taux qui reflétera l’activité de votre hypophyse; glande qui commande l’action de la thyroïde. Si celle-ci s’active, c’est dans le but de tenter de stimuler la glande thyroïde qui commence à souffrir d’insuffisance fonctionnelle.

Un ralentissement de la thyroïde peut être remédier rapidement en ostéopathie et par un support naturopathique. L’analyse sanguine ne détermine pas à coup sûr la déficience de cette glande. Par contre, une température basale plus basse que la normal (≥0,5 degrés Celsius) ainsi que la présence de plusieurs de ces symptômes peuvent nous aider à diagnostiquer l’hypofonction thyroïdienne.

Voilà pourquoi vous devez être vigilants et consulter dès l’apparition de ces symptômes même si vos résultats sanguins semblent normaux.

En ostéopathie, nous pouvons obtenir d’excellents résultats tant pour l’hypo fonction que l’hyper fonction thyroïdienne; surtout si la symptomatologie est récente.

Notre rôle sera de travailler sur la structure qui gouverne la fonction thyroïdienne. Soit les cervicales et les dorsales; lieu d’innervation de la thyroïde, en agissant sur la mobilité fasciale et viscérale de celle-ci et en s’assurant par des techniques manuelles d’une optimisation des artères qui vascularisent spécifiquement la thyroïde.

Les techniques crâniennes favoriseront la normalisation de la fonction hypophysaire qui gouverne la fonction de la thyroïde. Parfois, nous devrons compléter le traitement en suggérant une prise de suppléments naturels prescrits par un naturopathe ou par un ostéopathe avisé.

A votre santé.

—–

Source:

Dysfonctions glandulaires et nerveuses, N. Camirand, Maloine, Paris, 2011


0 vue
  • Grey Facebook Icon
  • Grey Google+ Icon
  • Grey Twitter Icon

© 2016 - osteopathe-anglet.com