Et vous, comment est votre posture?

12 Oct 2012

 

La gravité, que l’on subit tous les jours et toute notre vie + les attitudes de la vie quotidienne qui nous voûtent (travail sur ordinateur, jeux vidéo, conduite, sédentarité, pratique sportive non compensée) concoure à développer une posture  «visciée» ou syndrome croisé supérieur : épaules hautes et menton en avant, dos voûté, pieds et hanches tournés vers l’extérieur.

 

Une lutte de pouvoir...

 

Comme nos têtes se positionnent dans une position en avant, les muscles au dos de notre cou et de notre tête travaillent très fort dans leur tentative de ramener nos têtes en arrière dans l’alignement de nos épaules (cf illustration). Résultat: raideur, douleur en tout genre, diminution de la mobilité, spasmes musculaires, maux de tête.

 

Nos têtes sont attirées vers l’avant, nos muscles pectoraux, scalènes et sterno-cléido-mastoïdiens deviennent tendus et hyperactifs et d’autres muscles, conçus pour nous aider à nous tenir bien droit comme les muscles fléchisseurs profonds du cou, s’affaiblissent davantage et nous amènent à paraître encore plus voûtés.

 

L’arrondi des épaules, qui est une autre caractéristique de cette affection, est le résultat d’un resserrement des muscles pectoraux.

 

Un mauvais alignement corporel s’installe

 

Les courbures physiologiques du rachis (lordose et cyphose) ne sont plus respectées et augmentent encore et toujours les contraintes et le stress sur la mécanique de l’homosapiens sapiens moderne que nous sommes.

 

Il est donc essentiel de renforcer les muscles faibles, d’étirer les muscles tendus et de conditionner le corps dans une position plus verticale.

 

A votre santé!

 

--------

 

 

Please reload

Articles à l'affiche

Massage du ventre, guérir de l'intérieur

December 27, 2018

1/10
Please reload

Articles récents
Please reload

Retrouvez-moi
  • Grey Facebook Icon
  • Grey Google+ Icon
  • Grey Twitter Icon
  • Grey Facebook Icon
  • Grey Google+ Icon
  • Grey Twitter Icon

© 2016 - osteopathe-anglet.com