Secret et sagesse de guérison hawaïen

21 Apr 2016

 

Je vous livre ici bien plus qu’une énième méthode d’auto-guérison. Ho’oponopono, c’est le secret hawaïen pour l’abondance, la santé, la paix et l’harmonie. Un véritable chemin vers la conscience unitaire.

 

Ho’oponopono ?

 

Ho’oponopono tire son origine d’un rituel ancestral utilisé à Hawaï. Provenant de  la tradition orale, personne ne peut en dater précisément l’origine. Ho’oponopono permettait de résoudre les problèmes communautaires au sein des villages.

 

Il fut repris au XXe siècle par la chamane Morrnah Nalamaku Simeona qui en fit un outil de réconciliation avec soi-même. Il permet d’effacer les processus psychologiques inconscients et perturbateurs (mémoires erronés), qui sont responsables de la survenue de situations difficiles dans notre vie.

 

  • « Ho’o » signifie : commencer une action, qui est la cause.

  • « Pono » veut dire : bonté, droiture, honnêteté, intégrité, bienveillance, perfection

 

==> Ho’oponopono veut dire: remettre en ordre, corriger, harmoniser, nettoyer, agir correctement dans le sens du pardon.

 

Des pensées issues de nos mémoires

 

La guérisseuse et chamane Morrnah affirmait:

 

« tous les êtres humains sont alourdis par leur passé et que chaque fois qu’une personne sent une peur ou un stress, elle devrait prendre la peine de l’observer à l’intérieur d’elle-même. Elle constaterait alors que la cause de son malaise provient d’une de ses mémoires ».

 

Une mémoire est un programme inconscient, créé par un événement que l’on se crée  ou quelquefois même nos parents ou ancêtres ont vécu dans le passé. Celui-ci est à l’origine de croyances, d’émotions et de peurs à travers lesquelles la perception de la réalité est déformée. Elles nous empêchent d’accéder à la réalité telle qu’elle est vraiment et d’être pleinement nous-mêmes.

 

En allant « nettoyer » progressivement ces mémoires avec Ho’oponopono, nous allons découvrir notre identité réelle.

 

Toutes ces mémoires, peurs, pensées sont si enracinés en nous que nous les laissons souvent nous contrôler, sans les questionner.

 

Mais alors, qui sommes-nous, vraiment ? Que voulons-nous, profondément ?

 

 

Ho’oponopono, modus operandi

 

La première chose consiste à accepter  d’être le créateur à 100 % de TOUT ce qui apparaît dans ma vie ». Pas à 99,99% mais à 100%…

 

Ensuite, adressez-vous à notre être supérieur, que d’autres appellent Divinité intérieure ou encore subconscient.

 

Ces deux premières étapes semblent simples, cependant elles ne sont pas toujours aisées car :

 

  • Nous ne sommes pas prêts de prendre la responsabilité de tout ce qui se passe dans notre vie. Nous reportons généralement la responsabilité sur les autres.

 

  • Pour effacer nos mémoires erronées, nous devons nous en remettre à notre Être supérieur, mais notre mental, qui est très lié à notre égo n’est pas souvent prêt à perdre le contrôle. De plus, il désire toujours tout comprendre, tout analyser. Or ici, il convient de lâcher prise et de ne plus être dans le contrôle.

 

  • Enfin, nous faisons Ho’oponopono pour effacer une mémoire erronée et non pour obtenir telle ou telle chose. Je ne fais pas Ho’ponopono pour guérir, mais pour effacer les mémoires erronées en rapport avec ma maladie. Que va produire cet effacement ? Je n’en sais rien. Peut-être la guérison, ou peut-être pas. Cependant, je sais que cet effacement va être profitable pour moi.

 

En pratique:

 

1/ J’arrête de « raisonner » (ce qui fait que j’arrête temporairement mon mental) et j’accepte à 100 % d’être le créateur. Je comprends que ce sont certaines de mes mémoires qui ont créé cette situation.

 

2/ Je demande à mon Être supérieur de nettoyer ces mémoires erronées, je répète:

 

– « Je suis désolé », d’être le créateur de cette situation à cause d’une mémoire erronée que j’avais et dont je n’avais pas conscience.

– « Pardon », je demande pardon à tous ceux que cette situation à pu heurter ou causer préjudice.

– « Merci » à la vie, à cette situation de m’avoir montrée cette mémoire erronée inconsciente.

– « Je t’aime » et je demande à mon Être supérieur « S’il y a une mémoire qui a créé cela, s’il te plait efface-la, nettoie-la. Merci. Je t’aime. »

 

 

Ce qui est extraordinaire lorsque l’on commence à utiliser Ho’ponopono dans sa vie, est que les résultats sont quasi-immédiats… ou du moins très rapides à survenir!

 

Quand cette mémoire s’en va, nous sentons la paix s’installer dans notre coeur. Le vide se fait en nous. Alors l’inspiration, la créativité et l’amour peuvent entrer. Croyez moi, elles nous donnent toutes les indications nécessaires pour mener une vie pleine et entière.

 

A votre santé,

Namasté

 

————

Sources:
– « Ho’oponopono, le secret des guérisseurs hawaïens », de Maria-Elisa Hurtado-Graciet et Luc Bodin

– « Du grand livre Ho’oponopono », de Jean Graciet et Luc Bodin.

–  L’excellent site INREES : http://www.inrees.com/

 

 

 

Please reload

Articles à l'affiche

Massage du ventre, guérir de l'intérieur

December 27, 2018

1/10
Please reload

Articles récents
Please reload

Retrouvez-moi
  • Grey Facebook Icon
  • Grey Google+ Icon
  • Grey Twitter Icon
  • Grey Facebook Icon
  • Grey Google+ Icon
  • Grey Twitter Icon

© 2016 - osteopathe-anglet.com