Nutrition et entraînement sportif

23 Jun 2015

 

Une alimentation adaptée aux efforts est un véritable travail de fond pour rééquilibrer l’organisme, éloigner les douleurs durablement, favoriser la récupération et la performance.

 

« Le soir des entraînements, il convient de laisser l’organisme au repos en évitant d’imposer une digestion laborieuse »

 

Favorisez une nutrition variée, riche en fruits et légumes de saison à chaque repas, et préférez riz basmati, sarrasin, patate douce, quinoa, thé vert (pas en sachet svp !).

 

 

 

 

A lire sur le blog: « 10 règles diététique »

 

Diner après un entrainement

 

Le soir des entraînements, il convient de laisser l’organisme au repos en évitant d’imposer une digestion laborieuse à vos usines de traitements des déchets (les émonctoires: peau, poumons, foie, reins, intestins). En ne consommant qu’un seul légume (les carottes ou les betteraves par exemple ont des vertus formidables!) le soir des entraînements, vous favorisez la perte de poids en potentialisant les bénéfices de l’entrainement. Cela permet aussi et surtout aux émonctoires de se concentrer exclusivement sur l’auto-restauration et la récupération. Ces soirs-là, la prise d’un désintoxicant type huile de Haarlem ou Depuratum les soulagera dans leur travail.


Ces mises en place permettent en outre de garantir un sommeil profond et réparateur.

 

Je vous recommande de bannir au maximum de vos placards et frigos les produits transformés (plats et préparations prêts à l’emploi) : cela favorise le stress oxydatif de vos cellules, autrement dit l’inflammation et l’acidification de votre organisme, et de favoriser les produits frais!

 

A votre santé!

Please reload

Articles à l'affiche

Massage du ventre, guérir de l'intérieur

December 27, 2018

1/10
Please reload

Articles récents
Please reload

Retrouvez-moi
  • Grey Facebook Icon
  • Grey Google+ Icon
  • Grey Twitter Icon
  • Grey Facebook Icon
  • Grey Google+ Icon
  • Grey Twitter Icon

© 2016 - osteopathe-anglet.com