Douleurs chroniques: 5 éléments déclencheurs surprenants!

3 Apr 2017

 

 

Tout d'abord, je suis convaincu que vous devriez être reconnaissant des douleurs que vous ressentez, car c’est une réaction vigoureuse de votre corps indiquant que certaines de vos activités habituelles sont invalidantes. Bien entendu, c’est différent dans le cas des traumatismes, mais ils ne représentent qu’une faible proportion des douleurs chroniques.

 

Si vous souffrez de douleurs chroniques qui n’ont pas de cause évidente, jetez un œil à cette liste d’éléments déclencheurs. Très souvent, les douleurs physiques peuvent être provoquées par une maladie sous-jacente, un facteur de style de vie, ou un traumatisme émotionnel que vous n'avez pas pris en compte.

 

1 / Traumatisme émotionnel

 

Les gens n’apprécient généralement pas qu'on leur dise que leur douleur est d'origine psychologique ou émotionnelle, mais il existe un certain nombre de preuves qui soutiennent cette possibilité.

 

L'une des théories suppose qu'un traumatisme émotionnel (de même qu'une blessure physique et les toxines environnementales) pourraient stimuler des molécules situées dans votre système nerveux central, que l’on appelle les microglies.

Ces molécules libèrent des substances chimiques inflammatoires lorsqu’elles sont stressées, provoquant des douleurs chroniques et des troubles psychologiques tels qu'anxiété et dépression. Le Dr. John Sarno, par exemple, a utilisé des techniques corps-esprit pour traiter des patients souffrant de graves douleurs lombaires et est l’auteur de plusieurs livres sur ce sujet.

 

2 / Les Antalgiques
 

Ironiquement, les médicaments que la plupart des médecins prescrivent pour traiter la douleur peuvent finir par aggraver cette douleur après quelques mois seulement d’utilisation. Le Dr. Sanjay Gupta, médecin-chef du service de neurochirurgie du Grady Memorial Hospital et correspondant médical de CNN a déclaré :

 

« ...après quelques mois seulement, quelque chose commence à changer dans votre corps lorsque vous prenez ces médicaments. L’efficacité diminue et les patients font généralement part d'un soulagement de la douleur de 30% seulement, comparativement au début du traitement. Encore plus inquiétant, un sous-groupe de ces patients développe une hyperalgésie, c’est à dire une augmentation de la sensibilité à la douleur.

Comme vous pouvez l’imaginer, il en résulte une situation dans laquelle le patient commence à prendre de plus en plus de médicaments. Et bien qu’ils ne soulagent plus vraiment la douleur, ils ont malgré tout la capacité de ralentir la respiration. »

 

3 / Un mauvais sommeil

Un mauvais sommeil peut avoir un impact sur pratiquement tous les aspects de votre santé, car votre rythme circadien (le cycle sommeil-éveil) commande les rythmes de l'activité biologique au niveau cellulaire. De plus, votre organisme a besoin de dormir profondément pour développer et régénérer ses tissus, ce qui est essentiel au soulagement de la douleur.

 

4 / Des intestins perméables

Il est essentiel de modifier son alimentation pour gérer la douleur, notamment en raison de l’influence de l’alimentation sur la santé de vos intestins. Certaines substances contenues dans les céréales, par exemple, peuvent augmenter la perméabilité intestinale (syndrome de l’intestin perméable), permettant le passage dans le sang de particules alimentaires non digérées, de bactéries et d'autres substances toxiques.

 

Le syndrome de l’intestin perméable peut provoquer des symptômes digestifs tels que des ballonnements, des gaz et des crampes abdominales, et provoquer ou contribuer à d’autres symptômes tels qu’inflammation et douleurs chroniques.

 

5 / La désydratation cellulaire

 

Boire de l’eau serait la solution pour de nombreuses personnes souffrant d’arthrose, de mal de dos, d’asthme, mais aussi de nombreuses autres maladies comme la dépression, les maux de crâne, les brûlures d’estomac et les maladies cardiovasculaires, selon le Dr F. Batmanghelij, médecin iranien auteur de huit ouvrages sur le sujet [1]

 

Ainsi l’homme ne saurait pas apprécier ses besoins réels en eau. En conséquence, l’eau contenue dans les cellules (66 % de l’eau de notre organisme) subit un phénomène d’osmose inverse, pour passer dans le sang et lui permettre de garder sa fluidité. Cette évacuation de force de l’eau hors des cellules provoque des désordres intracellulaires de toutes sortes, car plus de 93 % de l’eau dans la cellule est liée à des protéines, des enzymes, des membranes et participe à la structure de la cellule et à son travail biochimique. Lorsque la déshydratation est chronique, ces désordres cellulaires se répercutent et c’est tout l’organisme qui est malade.

 

A l’état normal, les cartilages sont fortement hydratés. Engorgés d’eau, les cartilages sont lisses et l’articulation glisse parfaitement. Mais avec la déshydratation, qu’elle soit causée par le vieillissement ou par une maladie, ils durcissent et deviennent rugueux. Chaque mouvement déclenche une abrasion, et l’inflammation qui s’ensuit déclenche l’apparition d’arthrose.

 

Dans la colonne vertébrale, les vertèbres reposent chacune sur un disque pulpeux (nucleus pulposus, en latin, ce qui veut dire noyau pulpeux) riche en eau qui lui sert de coussin. Si ce coussin perd de son volume (perte en eau), on assiste alors à un écrasement des vertèbres les unes sur les autres, avec pincement de nerfs ou de la moelle épinière elle-même. Des douleurs lombaires se déclenchent, souvent intolérables.

 

Quelques solutions non-médicamenteuses :

 

  • Les mobilisations ostéopathiques : selon une étude publiée dans les Annals of Internal Medicine et financée par le National Institute of Health (Institut National de la Santé), les patients souffrant de douleurs cervicales qui ont recours à un ostéopathe et/ou à des exercices ont deux fois plus de chances d’être soulagés de leur douleur dans les 12 semaines que ceux qui prennent des médicaments.

 

  • L'acupuncture : les chercheurs ont conclu que l'acupuncture a un effet certain sur la diminution des douleurs chroniques, telles que les douleurs dorsales et les maux de tête - bien plus que les traitements standards contre la douleur.

 

  • Réapprenez les bonnes postures : la méthode Gokhale traite la cause profonde de la douleur physique, qui est souvent provoquée par une mauvaise posture. Cette méthode vous apprend à retrouver votre posture originelle, c’est à dire la façon dont votre corps a été conçu pour tenir debout, assis, et pour se déplacer. Vous pouvez également essayer le Foundation Training - une méthode innovante développée par le Dr. Eric Goodman. Les exercices sont conçus pour vous aider à renforcer votre tronc et à bouger naturellement.

 

A votre santé!

________________________________

Sources :

 

[1] Wikipedia : Fereydoon Batmanghelidj
 
Dr Joseph Mercola : Eléments déclencheurs de douleurs chroniques
 
Santé Nature Innovation : "La déshydratation provoque l’arthrose, le mal de dos, l’asthme"

 

 

 

Please reload

Articles à l'affiche

Massage du ventre, guérir de l'intérieur

December 27, 2018

1/10
Please reload

Articles récents
Please reload

Retrouvez-moi
  • Grey Facebook Icon
  • Grey Google+ Icon
  • Grey Twitter Icon
  • Grey Facebook Icon
  • Grey Google+ Icon
  • Grey Twitter Icon

© 2016 - osteopathe-anglet.com