Bébé : prévenir la tête plate

21 Apr 2017

 

 

Beaucoup d’efforts doivent être faits dans les 6 premiers mois où la tête grandit de plusieurs centimètres, qu’elle est très malléable et que bébé est souvent couché et appuyé sur sa tête.

 

Consultez rapidement votre ostéopathe par prévention ou pour faciliter le retour à la symétrie de la tête de votre bébé et être bien conseillé.

 

 

 

 

Risque de développer une PLAGIOCÉPHALIE

 

Présent lorsque bébé préfère avoir la tête tournée toujours du même côté.

 

 

 

==> Dans ce cas, il est important de stimuler la rotation opposée, mais pour commencer, si vous remarquez une inclinaison dans son corps ou dans son cou, il faut la dégager en corrigeant vers l’inclinaison opposée pour gagner de la symétrie.

 

Suite au relâchement des inclinaisons, concentrez-vous sur la rotation de la tête :

 

  • Passivement, dans vos bras, amenez sa tête en rotation opposée à sa préférence, doucement pour avoir éventuellement le menton au-dessus de l’épaule.

 

  • Activement, et à tout moment, attirez l’attention de votre enfant pour le faire tourner au maximum du côté désiré (sur le dos, sur le ventre et assis).

 

  • Changez vos habitudes pour optimiser la bonne rotation lorsque vous changez la couche, lorsque vous le couchez, lorsque vous l’avez dans vos bras, lorsque vous lui donnez à boire…

 

Risque de développer une BRACHYCÉPHALIE

 

Présent lorsque bébé pousse beaucoup vers l’arrière tout en étant limité dans ses rotations droite et gauche.

 

Dans ce cas, il est important de donner de la souplesse à toute la chaine musculaire postérieure, au cou et à tout le corps en général :

 

  • Sur le dos, avec la tête sur un oreiller (pour déjà amener une certaine flexion), étirez la chaine musculaire postérieure en arrondissant le dos en amenant les pieds vers le visage (ne pas seulement plier aux hanches, mais bien arrondir le dos). Y aller graduellement, en douceur.

 

  • Dans vos bras, prendre votre bébé en buddha, dos à vous, les hanches pliées, le dos arrondi.

 

  • Pratiquez les rotations complètes de la tête autant sur le dos que sur le ventre et assis (on veut éventuellement que le menton tourne jusqu’au-dessus de l’épaule de chaque côté.)

 

  • Assis sur vous, faites des rotations droite et gauche du thorax par rapport au bassin.

 

  • Assis sur vous, faites des inclinaisons du corps de chaque côté en incluant les bras.

 

 

DANS TOUS LES CAS :

 

  • Les exercices doivent être confortables pour le bébé et il doit collaborer avec vous.

 

  • DODO SUR LE DOS. Lorsque bébé est éveillé, alternez les positions! De 10 à 20 fois par jour sur le ventre (sur vous, au sol, sur un ballon…), de courtes périodes en respectant la tolérance du bébé.  Il peut aussi être simplement dans vos bras, en portage, sur le côté, éventuellement assis…

 

  • Évitez de stimuler la position debout ou d’utiliser les stations debout avant qu’il ne soit capable de le faire par lui-même (oui, même s’il aime ça!)

 

  • Stimuler l’utilisation des deux bras et des deux jambes également (jusqu’à 2 ans, l’enfant ne devrait pas avoir de préférence d’un côté ou de l’autre (droitier ou gaucher) et si c’est le cas, souvent il néglige le côté où il regarde moins souvent).

 

 

A votre santé!

 

Vincent Grosdemouge

Ostéopathe spécialisé bébé, nourrisson, femme enceinte.

 

-------

 

Remerciements chaleureux à Marie-Claude Laroche et Natasha Lachapelle, DO ostéopathes, Ostéopathie Chambly - Québec

 

 

 

Please reload

Articles à l'affiche

Massage du ventre, guérir de l'intérieur

December 27, 2018

1/10
Please reload

Articles récents
Please reload

Retrouvez-moi
  • Grey Facebook Icon
  • Grey Google+ Icon
  • Grey Twitter Icon
  • Grey Facebook Icon
  • Grey Google+ Icon
  • Grey Twitter Icon

© 2016 - osteopathe-anglet.com